Inscription Newsletter

Inspiration

Sans pardon, la vie est gouvernée par un parcours sans fin de ressentiment et de vengeance.
Roberto Assagioli

J'ai aimé...


"Dans la vie, tu vas réaliser qu'il y a un rôle pour toutes les personnes que tu rencontres. Certaines vont te tester, d'autres vont t'utiliser, d'autres vont t'aimer, et d'autres vont t'enseigner.
Mais celles qui sont le plus importantes sont celles qui font ressortir le meilleur de toi-même.
Ce sont des personnes étonnantes et rares qui vont te rappeler pourquoi la vie vaut la peine d'être vécue."
Auteur inconnu

Vous trouverez ici des contes et des textes du monde entier, sélectionnés pour leur valeur symbolique. Ils sont laissés à l'interprétation de chacun, car leur résonance est intimement liée à nos expériences personnelles.

Le symbole d'un conte est avant tout capté par notre inconscient, c'est lui qui se l'appropriera pour en faire sa légende personnelle. Le mythe pose le fondement des choses alors que le conte en maintient le déroulement. Les mythes représentent souvent les exigences i­rréalisables du surmoi alors que les contes dépeignent, sous une forme initiatique, l'inté­gration du moi.

Les textes quant à eux sont l'expression d'une sensibilité ou d'une sagesse que nous avons souhaité partager.

Metamorphoses développement personnelUne chenille regardait un papillon avec envie :

- Tu es beau, libre et utile à la nature alors que je ne sais que ramper, dévorer et détruire.
- Tu serais exactement comme moi si tu acceptais de te transformer, répondit le papillon en riant (les papillons on un grand sens de l'humour).

Perplexe, la chenille s'enferma pour réfléchir sur elle-même. Elle s'isola des idées et des croyances qu'elle avait sur le destin des chenilles et commença à se transformer. Vint le jour de sortir du cocon. C'était difficile. Elle agitait ses ailes mais ne savait pas vraiment s'en servir.

 

+ sur Conte Métamorphoses pour 2012

Quand Rutajit* eut quinze ans, ses parents l'envoyèrent auprès d'un grand Maître pour en recueillir les enseignements.
Chaque jour, ils se retrouvaient à l'aube dans le temple et Rutajit questionnait. C'était ainsi. Le Maître enseignait,
Rutajit questionnait. Un matin, le jeune homme dit:
- Maître comment savoir qui je suis ?
Le Maître lui sourit avec bienveillance, sembla réfléchir et répondit:
- Pour savoir qui tu es, tu dois être fort. Va, découvre le monde et cherche qui tu es.

Métamorphoses-développement-personnel-conte

+ sur "Conte indien"